lundi 4 décembre 2017

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Mais quelle drôle d'idée qu'a eu Un conte peut en cacher un autre (et Roald Dahl dont le film est tiré) de mélanger les contes... Venez tentez de remettre les contes à l'endroit en regardant ce magnifique dessin animé qui mélange histoires d'hier avec un graphisme d'aujourd'hui.
Dès 5 ans. 



Après un premier opus très réussi, Opération Casse-noisette s'offre une suite au même niveau. Un dessin animé qui mélange message de solidarité et écologique sans oublier une bonne (grosse) dose d'humour.
Vous n'aurez pas une seconde de répit!



Anne Fontaine brosse le portrait subtil un jeune homme qui s'émancipe contre son milieu social. Le film est une libre adaptation du roman d'Edouard Louis "En finir avec Eddy Bellegueule". Marvin est un film juste et bouleversant.



 Le Savoie, dans le cadre de la commémoration du centenaire et de la catastrophe ferroviaire de St Michel de Mnne, vous propose une programmation de trois films.

- Jeudi 07 décembre - 20h30 - La grande illusion de Jean Renoir
Ancien combattant, Jean Renoir expliqua que l’histoire « rigoureusement vraie » lui avait été racontée par plusieurs camarades de guerre.  
Sorti à Paris durant l’été 1937, un an après l’arrivée au pouvoir du Front populaire, le succès public et critique fut foudroyant. 


- Lundi 11 décembre - 20h30 - Johnny s'en va en guerre de Dalton Trumbo
Unique film du scénariste Dalton Trumbo adapté de son propre roman écrit en
1938, Johnny got his gun est une dénonciation implacable des horreurs de la guerre. 




Les supers héros de chez DC comics sont cette fois si tous réunis autour de Batman (qui après avoir affronté superman) s'en inspire et commence à remonter des profondeurs vers la lumière. Justice leage présente une team unie et qui fonctionne dans de nombreuses scènes impressionnantes où l'on se laisse embarquer avec plaisir.



Yvan Attal signe une comédie qui donne toute son importance aux mots. Dans le brio l'intrigue de départ est à cause des mots comme le sera 1h30 plus tard la solution/réconciliation. Sans oublier que le film est en prise avec la société et bien moins anodin politiquement qu'il n'y parait...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire