lundi 6 mai 2013

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Un film que l'on attendait depuis longtemps, et que l'on est très content de vous projeter: Sugarman. On ne va pas gâcher votre surprise en vous racontant l'histoire de Sixto Rodriguez, disons juste qu'elle est incroyable! Et ne parlons même pas de sa musique...
A ne pas rater.
"Une histoire phénoménale pour un formidable documentaire qui va vous rendre fan absolu de cet extraordinaire personnage et chanteur qu'est Rodriguez." (Ecran Large)


Joseph Kosinski le cinéaste de "Tron l'héritage" revient avec Oblivion et une star dans le rôle principal: Tom Cruise. Il s'agit à nouveau d'un film de science fiction avec les caractéristiques du réalisateur: une épure et une beauté visuelle. Le scénario, quant à lui, multiplie les rebondissements pour un final qui vaut le coup d'être vu.


Ce n'est pas les films d'animations en 3D qui manquent en ce moment. Voici le dernier venu: Tad l'explorateur. Les trouvailles et le comique de situation de ce film devraient réjouir tous les plus jeunes d'entre nous. A partir de 6 ans. 


Dustin Hoffman passe à 75 ans (enfin!) à la réalisation avec Quartet. Cette comédie sur la vieillesse avec des pensionnaires d'une maison de retraite pour artistes lyriques sonne très anglais avec tout l'esprit et l'humour qui va avec. Dustin Hoffman signe un joli premier film qui lui ressemble: humour, tendresse et amour pour la vie.
Un film charmant et charmeur!





Un des grands, Gus van Sant, revient avec Promised land. Il y retrouve Matt Damon (aussi au scénario) et l'on sait que les deux savent faire des films ensemble (Will Hunting", "Gerry"). On se trouve ici emmené dans une petite ville de la campagne américaine pour un film sur des enjeux sociaux, moraux et écologiques... On est dans un cinéma que les américains nous proposent de moins en moins, un cinéma tout en discrétion, en modestie où les choses les plus importantes ne se passent pas forcément au centre de l'écran. 


La grosse sortie de la semaine, attendu par beaucoup, voici Iron man 3! Certain y voit déjà le meilleur opus de la série. On est, en tout cas, devant un bon film qui nous prouve que grosse production et film bien fait ne sont pas incompatibles. De l’humour, de l’action, un Robert Downey Jr toujours aussi déjanté, des combats, et surtout des effets spéciaux très spectaculaires qu’accentue la 3D... Laissez vous tenter!


Adapter un des plus grands classique français va faire jaser... et c'est le cas! L'Ecume des jours de Boris Vian arrive sur nos écran mis en scène par Michel Gondry. La tache était difficile, au vu de la popularité du livre et de son contenu même. Gondry était sans doute le réalisateur qui pouvait s'y tenter avec son univers onirique et ses trouvailles visuelles. De l'autre côté, comme dans toutes adaptations, on avait imaginé des choses et des visages en lisant le livre et on peut être déçu de les voir matérialiser.
"Le film est éblouissant visuellement et transporte le spectateur dans un univers loufoque et fascinant"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire