lundi 27 janvier 2020

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Nouvelle adaptation du célèbre roman de Louisa May Alcott, Les filles du Docteur March reprennent vie en 2020 sous la caméra de Greta Gerwig. Cette dernière avait notamment réalisé Lady Bird et on connait son talent à "croquer" le portrait des jeunes filles. Elle le prouve une fois de plus avec une vision renouvelée (presque "fraîche"), une vision de l'émancipation toute personnelle et une bonne dose d'intelligence.


Récit d’apprentissage d'une grande finesse, Un vrai bonhomme nous plonge dans la vie adolescente de "deux" frères. Que se soit la justesse des acteurs, le scénario très bien fait et qui nous emporte ou encore les questions que le film aborde, ce dernier nous fait passer par toute la palette des émotions...
Un film qui fait bouger quelques lignes !


On le sait mieux ici qu'ailleurs, le loup divise. Il est donc important de s'interroger, critiquer le tout dans une attitude d'intelligence ouverte. Marche avec les loups permet d'apporter de l'eau à son moulin, de partir sur les traces du loup (et au passage de voir la montagne et la vie sauvage sublimées par la caméra), d'écouter un discours construit, de le mettre en perspective et de mieux réfléchir à son tour...


Le numérique est partout, il est temps de s'en amuser (pour mieux flipper!!). Film à sketchs dans lequel chacun d'entre nous se reconnaîtra, Selfie est percutant et plein de petites vérités.


Une belle équipe est une comédie au message réconciliateur qui sous sa tendresse, ses répliques qui font mouche et une joyeuse galerie de personnages, en profite pour casser quelques clichés et remettre quelques idées en place.
Un film qui va droit au but !


Ovni cinématographique (qui a d’ailleurs mis un temps fou à voir le jour), The lighthouse est un film radical comme on n'en voit pas souvent. Tant par les choix du scénario que de la mise en scène, le film est surprenant. Il nous plonge dans un huis clos anxiogène en compagnie de Willem Dafoe et Robert Pattinson...



Film qui mélange la grande Histoire et un drame pationnel, Je ne rêve que de vous repose sur le duo intense de ses acteurs : Elsa Zylberstein et Hippolyte Girardot. La mise en lumière de cet épisode peu connu permet de suivre une histoire singulière pour mieux appréhender notre histoire.
 


2 commentaires:

  1. C'est bien qu'il y ait des films https://filmcomplet.tube et des acteurs qui puissent faire des choses qui apportent du plaisir, créent de la beauté, éveillent la conscience, inspirent la compassion et, peut-être le plus important, donnent à des millions de personnes une pause dans notre monde si cruel.

    RépondreSupprimer