lundi 21 janvier 2019

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Une femme d'exception est un biopic classique (dans sa forme) qui mais nous révèle une personne, Ruth Bader Ginsburg, qui a franchi de nombreux obstacles avec détermination, courage et intelligence. Le film nous montre aussi en creux 50 ans d'Histoire américaine. Sans parler que le film a une résonance très actuelle (Ruth Bader Ginsburg est l'une des dernières opposantes à Donald Trump à la Cour Suprême).
Le film sera diffusé en VOSTFR ce mercredi et en VF lundi prochain. 


Blockbuster  réussi, Bumblebee fait un joli hommage aux succès de science-fiction des années 80, tout en étant bien de son époque (il n'y a qu'à voir les effets spéciaux). Un film qui prouve que la tôle peut avoir et donner des émotions!


Border est l'un des films les plus singuliers qui nous a été donné à voir ces dernier temps. Conte naturaliste hors norme, ce film échappe à chaque fois que l'on croit savoir où il va. Il brouille les genres cinématographiques et leur perception pour mieux interroger son propos: la notion d’identité et la frontière ténue entre humanité et animalité.



Ode au théâtre, cette adaptation de la pièce d'Alexis Michalik (par lui-même) est habile et réjouissante. Edmond est un film qui nous l'espérons plaira à un large public car il est à la fois facile d'accès (quel enthousiasme communicatif des comédiens!) tout en étant intelligent, fin et drôle!
Du grand cinéma populaire...


Chronique sociale contemporaine, Les invisibles nous fait pénétrer dans un centre d’accueil pour femmes SDF. Le film, on le sent tout de suite, est tourné avec le coeur: le réalisateur en fait un film plein d'humour et plein d'espoir tout en étant ancré dans le réel.


Robert Zemeckis est de retour (on lui doit juste pour le situer rapidement la trilogie des Retour vers le futur ou encore Forrest Gump)... Bienvenue à Marwen est, sous couvert d'un film d’action spectaculaire, un petit bijou d'inventivité pour un des film les plus intimes du réalisateur. Un hommage à l'imaginaire et à l'art (comme vertus curatives)...


Creed 2 offre deux ingrédients auquel aucun "affectionados" ne peut résister:
- un film de boxe efficace, bien filmé et haletant
- une bonne dose de nostalgie en voyant Stallone et Lundgren ensemble avec leurs gueules cassées!
Une belle dramaturgie entre choc des générations, capital sympathie et efficacité contemporaine...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire