lundi 26 novembre 2018

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Un homme pressé s'inspire de l'histoire vraie d'un grand dirigeant (de PSA) victime d'un AVC ou autrement dit, comment un accident peut changer une vie (et surtout la vision de la vie). Cette histoire de reconstruction permet à Fabrice Luchini de déployer tout son talent comique et surtout de diction (ça nous bluffe à chaque fois!) en prononçant des phrases n'ayant ni queue ni tête avec un aplond incroyable...


Au commande de Kursk, Thomas Vinterberg (le réalisateur danois de « Festen ») s'attache à décrire la catastrophe qui a tenu en haleine le monde entier pendant neuf jours il y a quelques années. Un film très précis, basé sur le livre  du journaliste Robert Moore, qui alterne action et émotion.
Haletant!



Gilles Lellouche pour son premier film nous offre une comédie chorale au casting cinq étoiles pour notre plus grand bonheur. Le grand bain fait partie de ces films trop rares qui arrivent à réunir un cinéma d'auteur tout en nous amusant follement.
Le film qui va dynamiter la comédie franchouillarde... A voir par tous et sans aucune excuse.



Autant le sujet est grave, autant le film est traversé d'un élan vital et salvateur. Les chatouilles est un film nécessaire. Tout d'abord pour sa réalisatrice qui raconte son enfance saccagée mais aussi sa reconstruction (et à n'en pas douter le film y a participé). Ensuite pour les spectateurs qui suivent ce chemin de vie terrible mais qui contient aussi un extraordinaire message d'espoir et de résilience.


Un dessin animé qui a certes quelques années mais qui n'a rien perdu de sa fraîcheur et  qui tient tranquillement tête aux productions contemporaines. Balto est un film plein d'aventures, de générosité et d'humour.
Que demander de plus pour passer un très bon moment en compagnie de son/ses enfants(s)?



Second opus de la nouvelle saga imaginée par J.K. Rowling (l'auteur de Harry Potter que l'on ne présente plus!), Les Animaux fantastiques : les crimes de Grindelwald confirme son attrait et l'intérêt de son scénario et de ses personnages. Film à la fois très impressionnant de par ses effets visuels (on en prend plein les yeux) mais qui développe aussi son univers dans un style plus sombre et en tissant de plus en plus de liens avec Harry Potter.


Le documentaire de Nicolas Champeaux et Gilles Porte montre (et c'est bien ce que le cinéma fait le mieux), donne un nom et un visage à l'ensemble des combattants anti-apartheid arrêtés à Rivonia (Afrique du Sud). Il élargit le propos et donne à voir ce Procès contre Mandela et les autres dans le système général de l'Afrique du Sud. Le film est basé sur des témoignages exceptionnels des coaccusés de Mandela, des archives sonores de l’époque, le tout sublimé par l’animation.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire