lundi 8 octobre 2018

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Abordant une question d'actualité mais en l'emmenant vers la poésie et le spiritualisme, Fortuna permet de sonder l'humain. Cette sensation est renforcé par le noir et blanc magnifique, le cadre très serré, le contraste entre la traversé en mer et les pentes enneigées...
Une idée originale qui aboutit à un questionnement puissant.



Un pur film d'humour potache, Les Deguns viennent de Youtube, où ils ont eu un grand succès, et arrivent sur grand écran.


Jacques Audiard est allé voir de l'autre côté de l'Atlantique et nous en revient avec un western crépusculaire: les Frères Sisters. Ce film est impressionnant de maîtrise, il arrive à en faire un pur western (très bien interprété d'ailleurs par des acteurs américains) tout en gardant "sa patte" française (avec une profonde réflexion sur la fraternité).  A voir tout simplement!


L'amour est une fête réhabilite le monde (porno) des années 80 entre nostalgie et univers pop-rétro. Cela donne une comédie inattendue et déconcertante où les acteurs se font plaisir (et ça se sent) menant peu à peu à faire bouger les lignes de la morale et la bien bien-pensance. 
Un film libre qui fait du bien!


Les forêts ont connus ces derniers temps des changements majeurs. En fait, on oublie tout simplement qu'elles suivent le même mouvement de société que n'importe quel objet d'exploitation, soit une mécanisation de plus en plus poussée. Et pourtant, elles représentent aussi la nature dans ce qu'elle devrait avoir de plus "naturelle". C'est cette contradiction mis en image (et le réalisateur fait vraiment du cinéma) et en question (le réalisateur avance sur son sujet par une suite de questions simples) que propose le documentaire Le temps des forêts.


Un film de Gaspard Noé est toujours (et s'est lui qui l'a voulu) clivant! On sort de Climax lessivé (le rythme du film et tous ses mouvements sont épuisants) et avec l'impression d'avoir vu un "truc" difficilement définissable.  Un film qui prend aux tripes et qui n'est pas loin du "trip".
Provocant, virtuose, violent, irresponsable, éprouvant, drôle, fascinant : "Climax", drame musical d’horreur, est une nouvelle étape du trip filmique de Gaspar Noé.  (BandeàPart)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire