lundi 29 mai 2017

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Quelle drôle d'histoire (et quelle mouche l'a piqué)? Elle s'est Manana, mariée depuis 25 ans qui à 52 ans décide de quitter le domicile familial pour vivre une vie de célibataire. Une famille heureuse à partir de ce personnage central nous emmène faire un tour dans la société géorgienne... et on découvre petit à petit le portrait d'une femme universelle.


Avec beaucoup de retard (on essayera de faire mieux la prochaine fois), voici débarquer la grosse machine Fast&Furious, le huitième du nom! Venez profiter sur grand écran d'un spectacle totalement décomplexé et seulement fait pour votre plaisir...


Arnaud Desplechin est de retour et autant le dire tout de suite, on le retrouve en très grande forme (artistique!). Les fantômes d’Ismaël a fait l'ouverture du dernier Festival de Cannes. Ce film travaille la question de la disparition, de l'absence et ce qu'un homme (Mathieu Amalric) pense et fonctionne sous ces sentiments. Cette base de réflexion permet à Desplechin de construire un film entre drame amoureux, thriller et comédie, tout en offrant une partition magnifique à Marion Cotillard et Charlotte Gainsbourg.



Ridley Scott se replonge dans le mythe Alien pour un nouvel opus: Alien Covenant. Le film explore ce que ces derniers (Alien et Ridley Scoot) savent le mieux faire:
- faire peur et tuer,
- soigner le cadre et des mouvements de caméra sublimes,
- intriquer dans la peur des pistes métaphysiques que chacun explorera comme il l'entend.
Interdit au moins de 12 ans. 



Le studio Folimage, bien connu pour la qualité de ses créations pour le jeune public, nous propose Les p'tits explorateurs. Ce programme plaira et entraînera les plus jeunes dans quatre aventures aux accents poétiques, hautes en couleurs et en sentiments de tous genres.



Guy Richie, réalisateur anglais s'il n'en faut, s'attaque (avec son accent cockney) à la légende du roi Arthur. Lui même dit que son film est comme un "rêve de gosse" (où donc tout est plus que...), c'est comme cela qu'il faut le voir. De plus, les moyens qu'il a et d’aujourd’hui le lui permettent: le film est un divertissement hors-norme!
   



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire