lundi 23 janvier 2017

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Hélène Angel s'attaque à un sujet bien difficile: l'école et plus précisément le Primaire. Avec ce film, et malgré le fait que chacun d'entre nous est passé par l’école, on vit l'école de l'intérieur. En effet, on suit le combat quotidien de cette enseignante, remarquablement interprétée par Sara Forestier. On pourrait lui reprocher (à cette dernière comme à la réalisatrice) un trop plein d'idéalisme mais on y découvre aussi l'importance "primaire" du métier d'enseignant.
Ayez l'espoir!


Jennifer Lawrence et Chris Pratt inventent l’idylle cosmique dans Passengers. Ce film de science fiction aux décors impressionnants nous entraîne dans un monde glacé et figé (les autres humains sont en sommeil artificiel) où nous découvrirons petit à petit toutes les péripéties et des retournements de situation...


Christian Duguay (le réalisateur de Belle et Sébastien) signe cette nouvelle adaptation du classique de Joseph Joffo. Un sac de billes réunit un très beau casting pour nous conter cette histoire émouvante. On ne peut s’empêcher de frémir avec Patrick Bruel et Elsa Zylberstein (les parents) et d'être complice avec Batyste Fleurial et Dorian Le Clech (les deux enfants, très bons).
 

Cette "petite" comédie sociale va vous faire passer un bon "petit" moment! Cigarettes et chocolat chaud développe son univers bien à lui (entre couleurs primaires et pop), des personnages attachants (Gustave Kervern confirme tout le bien que l'on pensait de lui) et sa marginalité qui nous touche instantanément.
Un film réjouissant!


La grande muraille sent la démesure de partout (on se fait donc un gros plaisir de spectateur!) Ce blockbuster sino-américain nous en met plein la vue et même si le reste est bien moins crédible, on prend les effets spéciaux, l'adresse du réalisateur dans les scènes de combat et l'ovni qu'est le film lui-même.



Cela faisait longtemps qu'un film n'avait pas eu une presse et des spectateurs aussi unanimes. Le dernier film de Kenneth Lonergan (qui prend son temps entre chacun de ses projets), Manchester by the sea impressionne et semble s'inscrire dans les films qui sont déjà des classiques dès leur sortie. Cet ample drame  est remarquablement dialogué, joué, scénarisé et filmé. Vous l'aurez compris le film est d'une richesse rare.



Rien de mieux qu'une comédie pour faire passer un message (et cela depuis toujours). Il a déjà tes yeux "s'amuse" à donner à deux parents noirs qui veulent adopter un bébé blanc. Le film fait de tous les clichés son ressort comique pour mieux les retourner dans un message de tolérance et de vivre ensemble.


Un film de saison qui plaira à tous les enfants dès 5 ans... La bataille géante de boule de neige est un remake d’un classique du cinéma québécois qui a pris un sérieux coup de jeune avec des enfants bien de notre époque et une bande son assurée par les Kids United!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire