lundi 16 janvier 2017

Cette semaine au cinéma Le Savoie

La sécurité sociale est largement commenté dans l'actualité et les programmes des prochains candidats... Prenons le temps de découvrir son histoire.
La Sociale le dernier film de Gilles Perret repasse au Savoie en séance unique le lundi 16 janvier - 20h30. 



Jim Jarmush est de retour avec un film fait de petits riens, de ses moments quotidiens dont il fait une vraie poésie à l'image de son personnage principal (Adam Driver chauffeur de but et poète à ses heures perdues. Paterson est un film tout en grâce et bienveillance, un film anti-spectacle (à l'opposer donc de ce que nous présente tellement régulièrement les studios) et qui est pourtant tellement pour: la vie.



Norm est un film d'animation qui fera passer un très bon moment (glacé) au plus jeunes d'entre nous entre gags amusants et un joli message écologique. Sans oublier pour la voix dans la version française: Omar Sy.
Dès 5 ans.


Michel Boujenah est de retour derrière la caméra pour sa troisième réalisation: Le cœur en braille. Mettant en scène deux jeunes adolescents face aux problèmes de leur âge mais aussi face au handicap, ce film évite le pathos à la fois par le refus de pitié du personnage elle-même et par le traitement tendre et humain du réalisateur.


Jennifer Lawrence et Chris Pratt inventent l’idylle cosmique dans Passengers. Ce film de science fiction aux décors impressionnants nous entraîne dans un monde glacé et figé (les autres humains sont en sommeil artificiel) où nous découvrirons petit à petit toutes les péripéties et des retournements de situation...


Hélène Angel s'attaque à un sujet bien difficile: l'école et plus précisément le Primaire. Avec ce film, et malgré le fait que chacun d'entre nous est passé par l’école, on vit l'école de l'intérieur. En effet, on suit le combat quotidien de cette enseignante, remarquablement interprétée par Sara Forestier. On pourrait lui reprocher (à cette dernière comme à la réalisatrice) un trop plein d'idéalisme mais on y découvre aussi l'importance "primaire" du métier d'enseignant.
Ayez l'espoir!



Dalida entraîne tout le monde dans un autre temps... Le biopic de la chanteuse dresse le portrait d'une femme à la carrière éblouissante (et les nombreuses tubes jalonnent le film) mais à la vie privée pleine de drames. Même si les fans ne découvriront pas grand chose, l'aspect du film auquel personne ne peut échapper est l'incroyable ressemblance de l'actrice Sveva Alviti avec son "personnage"...
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire