lundi 26 septembre 2016

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Malgrè son noir et blanc et son histoire que l'on pourrait croire soit du passé, soit déjà vu, Frantz, le dernier François Ozon, nous a touché. Ce dernier fait de ce mélodrame une grande histoire d'émotion et de sensibilité grace à une magnifique mise en scène. L'interprétation, elle aussi, est incroyable: avec notamment la découverte de la jeune Paula Beer.
"Frantz" est l'oeuvre de maturité d'un cinéaste qui nous épatait jusqu'ici par sa boulimie et son enthousiasme juvénile. (Positif)


Un biopic qui nous emmène dans les pas d'un des plus grands écrivains allemands qui n'a d'autre choix que l'exil. Stefan Zweig se regarde pour la plongée passionnante dans l'intimité de cet homme et à travers lui une plongée dans l'Histoire. Le film est très bien documenté et évacue systématiquement tout artifice pour ce concentrer sur l'errance et le détachement.


Vous connaissez tous le résumé du film: la vie secrète que mènent nos animaux domestiques une fois que nous les laissons seuls à la maison pour partir au travail ou à l’école... Et pourtant vous n'êtes pas au bout de vos surprises!


Jean-François Richet est de retour avec un film qu'il pousse jusqu'au bout et dans lequel il remet en selle Mel Gibson (on ne peut alors s’empêcher de lier son personnage et l'acteur lui-même.) Blood father est un  film (malgré une fin un peu attendue) nerveux, violent et crépusculaire.

  

Les incontournables de l'été: comment ne pas vous reproposer cette petite merveille (et malheureusement dernier film) de Solveig Anspach.
La cinéaste de "Lulu, femme nue", qui a toujours su conjuguer la poésie et le burlesque, le romantisme et la tragédie, le naturalisme et le surréalisme, la drôlerie et l’effronterie, dit adieu au monde en plongeant dans l’eau du pays natal, et c’est bouleversant de beauté. (LeNouvelObs)


Victoria est le film dont on entend beaucoup parler et que toute la critique présente comme la "comédie de la rentrée". Et, en effet, c'est un film très réussit avec un rythme et une utilisation comique qui fait penser à certain maîtres de la comédie et surtout, surtout une actrice qui confirme tout son talent: Virginie Efira.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire