lundi 28 mars 2016

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Pattaya est souvent de mauvais goût mais c'est tellement assumé que cela en devient très drôle... Entre parodies, pastiches, clins d'oeil, une équipe d'acteurs soudés et boostés, un politiquement incorrect et un film bourré d’énergie, Pattaya est un kiffe!


Attention très très drôle! Zootopie, le dernier, Disney, est une merveille d'inventivité. Au delà de l'accroche première: une ville habité par des animaux aux comportements humains, c'est bien toute notre société et nos actes qui sont passés à la moulinette.
Richesse visuelle, inven­ti­vité folle, humour déso­pi­lant et réfé­rence à la pop culture: Zooto­pie enchante autant les parents que les enfants. (Gala)


SORTIE NATIONALE:  une sortie nationale qui va faire du bruit puisqu'il s'agit des nouvelles aventures de Superman, confronté pour la première fois au chevalier noir de Gotham City, Batman.
Zack Snyder orchestre efficacement le face-à-face aussi attendu que redouté des deux super-héros.  (LesInrocks)


Au nom de ma fille est une tranche de vie orchestrée par Vincent Garencq et interprétée par Daniel Auteuil. En suivant ce dernier sur près de 30 ans et dans cette histoire inspirée d'un fait réel, nous plongeons dans un film à forte intensité dramatique qui nait, non pas des couches de pathos, mais bien d'un travail très précis du réalisateur. Un film qui va à l'essentiel et qui touche juste.


Le troisième opus reste au niveau de la saga (on en a toujours dit du bien!) Divergente 3 voit les personnages évoluer dans un nouveau monde et de nouveaux paysages, le tout avec une intrique dynamique et des traitrises au moment où l'on s'y attend le moins!


Thomas Lilti, après Hippocrate, continue son exploration du monde de la médecine (il est lui-même médecin) avec Médecin de campagne.  Ce dernier est une comédie dramatique sur la pratique médicale en milieu rural qui pointe notamment le problème des déserts médicaux. C'est donc un film qui devrait avoir une certaine résonance dans nos régions. Sans oublier le film lui même, à la fois humaniste, bien joué, passionnant et très juste.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire