lundi 22 février 2016

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Chocolat est lancé en grandes pompes et avec raison!  Il nous semble en effet que ce film est cohérent, assumé  et porte un vrai message. Roschdy Zem nous offre un très beau spectacle grâce à une narration tendue, à une reconstitution historique pertinente et à des acteurs hors normes (James Thierrée, enfant de la balle et Omar Sy qui n'est plus à présenter)
Un film populaire d'une grande qualité!


Avec La Tour 2 contrôle infernale, le binôme comique, Eric et Ramzy, signe son retour au cinéma. Cette comédie souvent foutraque mélange humour absurde et pastiche du cinéma d’action pour un résultat totalement jubilatoire.


Ferda la fourmi est constitué de cinq courts-métrages d'animation tchèques. Les plus petits d'entre nous vont adorer la  féerie simple et touchante, ainsi que les symphonies de couleurs, de mouvements et de musique.
Dès 3 ans.


Mercredi 24 févier à 17h00.

 Ambiance à la Jack London, splendide réussite graphique et coup de coeur unanime.(Positif)


La vache est un film plein  d'une tendre nostalgie qui fait penser aux comédies françaises d'il y a quelques années (celles avec Bourvil notamment). Le film, sous forme de road-movie campagnard, nous séduit d'emblée par sa sincérité, son enthousiasme et son interprétation (Fatsah Bouyahmed).
Une fable candide et touchante.


Les innocentes: Pologne, décembre 1945.Mathilde Beaulieu, une jeune interne de la Croix-Rouge chargée de soigner les rescapés français avant leur rapatriement, est appelée au secours par une religieuse polonaise.... A partir de cette histoire vraie, Anne Fontaine construit un film dramatique, bouleversent et tellement humain. Le tout porté par une interprétation parfaite (très peu de dialogues) et une photo magnifique.
La force de ce récit écrit et porté à l'écran avec toute la sensibilité possible est de parvenir à transmettre cette sensibilité au spectateur. (LeMonde)


Cycle Scorsese: Mean Streets - dimanche 28 février - 17h30
Martin Scorsese impose avec ce film un style qu'il peaufinera pour atteindre des sommets par la suite...


Suite du premier film, Josephine s'arrondit repose principalement sur Marilou Berry. Un film comique hystérique, énergique et sympathique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire