lundi 6 juillet 2015

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Bruno Podalydès nous offre un film ou il arrive à faire la synthèse entre sa fantaisie et sa mélancolie. Cela donne Comme un avion, une ballade douce-amère le long de l'eau en kayak. Il est difficile de décrire ce film tant ce qui nous plait dans ce dernier semble s’échapper lorsqu'on essaie de le décrire ou de le mettre en mot. En effet, il tente de mettre en image un hymne aux plaisirs simples et y parvient...
On tient peut-être notre meilleur auteur de comédie, tout simplement. (L'Humanité)


Un film d'action certes mais qui aborde les problèmes politiques d'aujourd'hui: l’exploitation des pays en développement par les grandes puissances. On dit d’ailleurs que c'est ce mélange qui a fait que Sean Penn accepte le rôle...


SORTIE NATIONALE et je pense que cela va faire plaisir à plus d'un d'entre vous: Les minions. En effet, on l'attend depuis que le bruit avait filtré qu'un film allait être consacré qu'à ces petites bestioles tellement drôles!
Laissons la parole à la productrice: "Peu importe où ils vivent et d’où ils viennent, ce qui séduit les gens c’est qu’ils sont ravageurs, impertinents, enfantins, sincères, expressifs et infatigables. Ils n’ont ni âge, ni langage spécifique. Les gens avaient envie de voir un film qui leur soit entièrement dédié, et nous nous sommes donné un malin plaisir à le réaliser."   


Cet été signe le retour des "anciennes" franchises, après Mad Max et Jurrassic world, voici Terminator. Ce nouvel opus se traduit pas un respect (et de nombreux clins d’œil) aux premiers épisodes mais parvient aussi à créer sa propre identité (notamment par une forte utilisation de l'humour). Le reste du film est à l'image de ce que les studios maitrisent maintenant parfaitement: de l'action, des poursuites et des effets spéciaux spectaculaires.



Ciné plein-air "Minuscule"  samedi 11 juillet - à partir de  16h / Parking de Metaltemple / St Michel de Maurienne

 



 Guillaume Nicloux réunit à l'écran Isabelle Huppert et Gérard Depardieu pour la première fois depuis 30 ans... Valley of love est autant une fiction qu'un film sur le cinéma et ses acteurs. Cela en fait un film sur le fil où l'on a l'impression de se perdre, de chercher quelque chose (sans savoir exactement quoi), ce que font aussi les personnages du film...
Un magnifique suspense métaphysique et physique sur l’amour, la perte et la perception. (Elle)


Suite à l'immense succès du premier film, Les profs reviennent et vont faire un petit tour du côté de nos voisins anglais.  La recette reste la même: un film basé sur un humour potache et des personnages "professeurs" tous plus mal dans leur rôle que n'importe qui...


Les dinosaures sont de retour! Jurassic World sent bon le film des années 90 (les premiers "épisodes" ont marqué plus d'un trentenaire actuel) avec les effets spéciaux d'aujourd'hui (autrement dit ça décoiffe).
Un film d'aventure et de suspense réussit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire