lundi 15 juin 2015

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Trois souvenirs de ma jeunesse signe le retour du couple Arnaud Desplechin-Mathieu Amalric et du personnage de Paul Dédalus. Un film qui fait suite (mais est un préquel de) "Comment je me suis disputé... (ma vie sexuelle)" où Paul Dédalus n'est ni tout à fait le même ni tout à fait un autre (soit une belle liberté de création où le personnage évolue avec l'histoire que le réalisateur veut raconter). Le film est une magnifique plongée dans l'adolescence, le moi (ce qui construit une personne), l'amour, etc.
Sans doute le meilleur film du réalisateur...


Le dernier Disney semble un film bien étrange... A la poursuite de demain, basé sur de complexes allers-retours entre passé et présent, monde réel et dimension parallèle, nous entraîne dans un voyage captivant. Un film de science fiction (hommage aux films des années 50) qui mélange action, effets spéciaux, humour et optimisme.
Un film d'enfant réveur!


Les dinosaures sont de retours! Jurassic World sent bon le film des années 90 (les premiers "épisodes" ont marqué plus d'un trentenaire actuel) avec les effets spéciaux d'aujourd'hui (autrement dit ça décoiffe).
Un film d'aventure et de suspense réussit.


Charlotte De Turckheim revient derrière la caméra avec une comédie sociale. La part belle est faite à l'humour et à l'émotion, le tout très bien porté par les interprètes (notamment Alice Pol et Audrey Lamy).
Alors, Qui c'est les plus forts?


L'Iran a la réputation (et pas que...) d'être un pays très fermé et pourtant son cinéma nous offre des pépites... Une femme iranienne le dernier en date (après Taxi Téhéran ou encore Une séparation) dresse le portrait de deux femmes et permet d'aborder tabous et tensions de la condition des femmes (mais pas que...). Enfin, il faut d'ailleurs signaler que le film est réalisé par une femme!


San Andreas est une superproduction qui, on ne va pas parler de son scénario, etc, a pour but de divertir. Et sur ce tableau, c'est une réussite. C'est un film catastrophe qui enchaine effets visuels et prouesses héroïques de ses héros.
Vous reprendrez bien un peu de béton?!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire