lundi 29 septembre 2014

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Nos étoiles contraires est un mélodrame assumé (il n'y a qu'à lire le synopsis)... Mais au delà des larmes et des bons sentiments, on retrouve deux acteurs dont on entendra encore parler, un beau portrait d’adolescents  et une spontanéité qui touche au but. 
Impossible de rester insensible.


Le jeune cinéma français nous réjouit ces derniers temps, après Les combattants, voici Hippocrate. La première grande réussite de ce film est l'immersion très réaliste et précise (le réalisateur a fait des études de médecines) dans le monde médical et, étonnamment, de cette dernière surgit la comédie, le rire et l'émotion. La seconde est ce duo d'acteur ou chacun arrive à rebondir et à évoluer au cours du film.  La dernière est le rythme et l'écriture de ce film qui ne laissera aucun spectateur de côté.  
Soutenons le jeune cinéma français, surtout quand il est bon!


Un film pour les tout petits: Sametka, la chenille qui dansait.
Deux histoires de rencontres, d’amitié et de danses enchantées dans l’univers drôle, poétique et coloré de Zdenek Miler, le père de la Petite Taupe, de Poupi et du Criquet.
A partir de 3 ans.


Gemma Bovery s'appuie sur trois piliers et aucun ne cède de tout le film... Anne Fontaine et sa mise en scène habile. Gemma Arterton dont le charme et la sensualité sont présents à chaque plan. Et Fabrice Luchini contre balance avec sa folie littéraire (mais sans en faire trop!). 
On ne peut s'empêcher d'avoir un léger sourire tout le long du film.




Présentation de saison - vendredi 03 octobre - 20h00
Suivie du film Vie sauvage de Cédric Kahn en avant-première. 




Denis Villeneuve nous présente son troisième film, Enemy. Le réalisateur y affirme son style et son penchant pour les histoires labyrinthiques. Mention spéciale à Jake Gyllenhaal dont le (les) role(s) sont loin d'être évident à interpréter.
Un film dont on ne ressort pas indemne...


Un film à la croisé des genres, Maintenant ou jamais mêle histoire d'amour, de tous les jours et policière. Si l'on accepte le scénario, le film nous emmène rapidement vers un monde où tout peut basculer. Les deux acteurs principaux se battent et cela se ressent et nous entraine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire