lundi 23 juin 2014

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Un autre film présenté à Cannes, réalisé par un "vétéran" du cinéma, Tommy Lee Jones (même si ce n'est que sa seconde réalisation): The Homesman. Tout d’abord, quel plaisir de revoir un western contemporain (même si Django n'est pas si loin). Ce film est un film de distraction dans le sens le plus noble du terme, autrement dit il arrive à nous faire passer un très bon moment tout en abordant de nombreuses thématiques (les femmes, l'age, la folie, les paysages, etc.)
"Une réussite majeure dans le genre du western qu’il prend à contre-courant..." (aVoir-aLire)


Edge of tomorrow est un film qui mélange de nombreux genres pour en faire un nouveau. En effet, à la croiser de plusieurs films et entre action, humour et histoire d'amour, ce film, qui pourrait lasser par la répétition de la même action et des boucles spatiales, intrigue et nous devenons curieux de savoir comment le héros va s'en sortir. De plus, le film laisse tout loisir à Tom Cruise de s'exprimer entre testostéronne et humour.



Comme tous les meilleurs films d'animation et jeune public, l'ile de Giovanni ne s'adresse pas qu'à eux mais bien à tous ceux qui ont garder leur âme d'enfant. Nous suivons donc l'Histoire vu par les yeux d'un enfant, victime de quelque chose qui le dépasse... 
Un film d'une rare émotion.


Cristeros aborde une histoire peu connue sous nos latitudes et pourtant il aborde un thème important: la liberté de conscience.
"La guerre des Cristeros (également connue sous le nom de Cristiada) désigne le soulèvement des paysans mexicains contre leur gouvernement, profondément anticatholique, de 1926 à 1929. Cette rébellion populaire éclate d'abord de façon locale et spontanée avant de se transformer en soulèvement général à l'appel de la Ligue le 1er janvier 1927." 



Pascale Ferran n'a signé que très peu de film dans sa carrière, mais chacun est un objet rare. Son dernier ne fait pas exception. Bird people est un projet difficile (voir et lire son travail avec les moineaux) et difficile à décrire. Il y a quelque chose dans ce film qui touche à l'intimité profonde de l'être, chacun d'entre nous y mettra ses propres sentiments et sensations...
"Puissant comme un avion, léger comme un moineau, ce film est un cadeau." (Elle) 


Une comédie à voir entre copines (il n'y a pas de raison qu'il n'y ai que les hommes qui puissent sortir entre eux!). Triple alliance fonctionne grâce à la complicité et l'énergie des trois actrices, sans évoquer quelques blagues qui touchent au but!
 


Un film chorale avec de nombreuses actrices, Sous les jupes des filles a pour but de nous faire entrevoir la diversité des femmes d'aujourd'hui. La réalisatrice joue là-dessus et nous livre ainsi une comédie décomplexée et irrévérencieuse. De nombreuses actrices jouent à contre-emploi et cela est assez jouissif!


Le film porte bien son titre, States of grace, car il est, en effet, plein de "grâce". Abordant un sujet difficile, le portrait d'une jeune directrice d’un centre pour ados en difficultés, ce film est d'un grande justesse (surtout pour un premier film). La mise en scène est précise et fluide et l'interprétation est d'une grande force (et la force du film).
Un film qui fait passer des larmes au rire et inversement!


Le film est déjà un succès public incontesté et il est vrai que Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu? rappelle les meilleurs comédies françaises populaires (dans le bon et vrai sens du terme). Autrement dit un film où l'humour casse les barrières, les problèmes pour reposer les choses de façon différentes et pour notre plus grand plaisir.
Le "Rabbi Jacob" des années 2000.


Adapté d'un livre à succès, La liste de mes envies raconte l'histoire d'une mercière qui a gagné au loto mais n'a qu'une peur, perdre ses petits bonheurs quotidiens. Mathilde Seigner qui tient le rôle principal, arrive à insuffler une douceur et vitalité à ce personnage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire