lundi 9 janvier 2012

Cette semaine au Savoie

Le film de ce début d'année qui nous fait ressortir du cinéma différent qu'à l'entrée! Kaurismäki signe un très beau film avec Le Havre. Film peuplé de marginaux qui pourraient bien nous faire comprendre une chose très simple: c'est en aidant les autres qu'il peut nous arriver des choses formidables.
"Le Havre" est un film qui redonne du courage, un conte de Noël parfait, que l'on recommande vivement aux grands comme aux petits spectateurs.(Les Inrocks)


Il a déjà ravi de très nombreuses personnes et ce n'est pas fini! Vous avez deviné, il s'agit d' Intouchables...Cela faisait longtemps que l'on n'avait vu une telle comédie française, capable de nous faire passer du rire aux larmes dans la même scène. 



Enfin pour passer un bon réveillon, venez voir le film de Noël!  Le dernier Martin Scorsese, Hugo Cabret... Un hommage aux débuts du cinéma et un film pour toute la famille par l'un des plus grands réalisateurs contemporains, que demander de plus?
"On est médusés, bluffés, estomaqués. Par la beauté des images, l'ingéniosité du scénario, la mise en scène... (...) L'hommage de Martin Scorsese à Georges Méliès (...) vaut toutes les lettres d'amour au septième art." (Elle)
""Hugo Cabret" (...) recèle d'innombrables merveilles et dispense en avalanche ses splendeurs visuelles et émotionnelles." (Positif)


Tom Cruise reprend du service au sein de l'agence Mission Impossible et cette fois-ci sans ressources et sans renfort...


Après deux grands films sombres, David Cronenberg revient avec un film en costume filmé dans une lumière estivale: A dangerous method. On aurait pu croire qu'il se perd dans cette rencontre entre Carl Jung, Sigmund Freud et leur patiente Sabrina Spielrein, et pourtant... et pourtant...
"David Cronenberg réinvestit des notions familières de mutation et de monstruosité. À la différence qu'ici, ce n'est plus la chair qui bouillonne, mais l'esprit qui se crispe dans un déluge d'interprétation" (Critikat)
 "David Cronenberg dépasse grâce à l'admirable puissance de synthèse de sa mise en scène le travail de description historique, pour atteindre à une dimension oraculaire lors du finale." (Les Cahiers du cinéma)


On pourrait multiplier les extraits critiques et les superlatifs pour qualifier le dernier film de Nuri Bilge Ceylan, Il était une fois en Anatolie... nous dirons juste que si vous voulez vivre un troublant voyage, voici un film pour vous!


On retrouve avec bonheur son décor: Marseille, sa bande d'acteur dans son dernier film: Les Neiges du Kilimandjaro. Avec ce dernier, Robert Guédiguian nous offre un grand film humaniste.
"L'air de rien, "Les Neiges du Kilimandjaro" marque une sorte d'apothéose pour ce cinéaste si discret qu'on ne s'était pas forcément rendu compte à quel point il nous est indispensable."(Critikat)






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire