lundi 2 janvier 2012

Cette semaine au Savoie

L'Espace Culturel Le Savoie vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2012! 

Polanski signe avec son nouveau film, Carnage, un huis clos anxiogène. Petit à petit apparaît les non-dits, les frustrations et les faux-semblants du jeu social...
"Plaisir de l'intelligence et bonheur des acteurs : en déplaçant la pièce de Yasmina Reza, Roman Polanski accentue sa virulence, tout en la rendant encore plus irresistible."(Elle)


Le film chorale des studios américains: Happy New Year. Venez passer la nuit la plus longue de l'année en compagnie de stars et à New York!


Une dose de Zorro  pour son courage et son indéfectible honnêteté, une dose du conte de Charles Perrault pour sa ruse et ses bottes et une dose du même humour qui a fait le succès de Shrek... vous mélangez bien et obtenez Le Chat Potté!


Il a déjà ravi de très nombreuses personnes et ce n'est pas fini! Vous avez deviné, il s'agit d' Intouchables...Cela faisait longtemps que l'on n'avait vu une telle comédie française, capable de nous faire passer du rire aux larmes dans la même scène.

Les deux comiques les plus en vues actuellement, Florence Foresti et Jamel Debbouze, sont réunis dans cette comédie: Hollywoo...


Le film de ce début d'année qui nous fait ressortir du cinéma différent qu'à l'entrée! Kaurismäki signe un très beau film avec Le Havre. Film peuplé de marginaux qui pourraient bien nous faire comprendre une chose très simple: c'est en aidant les autres qu'il peut nous arriver des choses formidables.
"Le Havre" est un film qui redonne du courage, un conte de Noël parfait, que l'on recommande vivement aux grands comme aux petits spectateurs.(Les Inrocks)


Tous au Larzac ou l'histoire d’une incroyable lutte, celle des paysans du Larzac contre l’Etat, affrontement du faible contre le fort, pour sauver leurs terres.
C'est d'abord la forte personnalité des témoins, qui allie la simplicité à la modestie, l'humour à la détermination, la générosité au courage. (Le Monde)
Le montage, serré, vif, suit la chronologie des événements (...) pour former une véritable et palpitante épopée sociale.  (Libération)

A bientôt dans notre salle. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire